LE CHRÉTIEN FACE AUX TENTATIONS DÉMONIAQUES

Par GOMERA Bienvenu, CICM

images (12)
La vie chrétienne est une vie de joie, qui trouve son fon-dement dans l’évangile, (Cf. François, Exhortation Apostolique « Evangelii Gaudium », n°1.). Cependant, cette joie ne va pas sans obstacle ; elle est souvent heurtée à des adversaires, tant visibles qu’invisibles, qui cherchent à l’étouffer. Les tentations diaboliques auxquelles le chrétien est confronté au quotidien sont donc les corolaires de ces adversaires. Dans ces quelques lignes, nous voulons proposer ce que devra être l’attitude du chrétien face à ces différentes tentations diaboliques. Mais avant cela, nous ferons d’abord une démarcation entre Satan, démon et diable. Après avoir ressorti le sens que chacune de ces réalités dénote, nous parlerons ensuite des voies que peut user le diable pour nous avoir. Enfin, nous proposerons quelques attitudes que le chrétien devra adopter face aux tenta-tions diaboliques.

Le mot Satan tire son origine de l’hébreu, et signifie « adversaire ». Satan s’est toujours présenté comme l’adver-saire de Dieu. Tandis que le mot diable, du grec « diabolos », renvoie à ce qui fait obstacle, à une barrière, etc. Le diable fait toujours obstacle à la vie des enfants de Dieu. Quant au dé-mon, du grec « daimon », il renvoie à des petits dieux ou gé-nies. Chez les grecs de l’Antiquité, le « daimon » renvoyait soit aux petits dieux de la Cité soit à une force de l’accomplissement de l’humain. Par contre, pour nous chrétiens, daimon (le dé-mon) est donc ces petits dieux (idoles) venant soit du monde soit de nos sollicitations internes voulant nous détourner de Dieu, de notre Idéal. Cependant, qu’il s’agisse de Satan, de diable ou de démon, les trois sont d’une égale fréquence en ceci qu’ils ont pour mission commune, d’éloigner le chrétien de son Dieu et l’entraîner par le fait même à la chute. Satan a pour auxiliaires le diable et le démon.
Mode de déploiement du Satan (démon ou diable)

Très souvent, Satan passe par notre propre intelligence. Par sa ruse, il plante dans notre esprit une pensée, de sorte que, con-vaincus que celle-ci vient de nous-mêmes, nous y adhérions facilement. Parfois il fait aussi usage des Saintes Écritures pour nous entraîner à son piège. Le passage de Mt 4, 5 en est bien une illustration. Ce passage en effet, nous montre com-ment, pour convaincre Jésus, Satan évoque le psaume 91, 11-12, qui est une promesse de protection faite par Dieu au juste en ces termes: « Il donnera pour toi des ordres à ses anges, et sur leurs mains ils te porteront, de peur que tu ne heurtes du pied quelque pierre ». Nous voyons ici comment Satan cite une partie de l’Ecriture et en omet d’autres pour enfin en tirer des conclusions abusives. Satan vient également nous tenter quand nous traversons les moments difficiles : les dé-tresses, la famine, la soif, la crise économique, les angoisses de la vie… Bref, quand nous sommes dans le manque.
Attitudes chrétiennes pour faire face aux tentations diabo-liques
Une chose est certaine : l’une des façons les plus effi-caces pour vaincre le tentateur, c’est de se libérer soi-même d’abord de sa propre peur devant Satan.
Ensuite, Jésus Christ est vainqueur de Satan ou démons. (Cf. Mt.4, 11). En effet, toute sa vie sur terre et toutes ses actions réalisèrent et continuent de réaliser son projet de libérer l’Humanité pécheresse du pouvoir de Satan. Ceci est une assurance pour tout chrétien qu’une fois configuré au Christ, Satan ne peut plus rien contre lui. Et le moyen le plus efficace pour se configurer au Christ, c’est la prière. Par conséquent, la prière constitue l’une de ces attitudes que le chré-tien est appelé à développer face aux tentations dia-boliques. (Mt 17, 21 ; Mc 9, 29).
Enfin, dès le moment où le chrétien se souvient que Satan ou le démon passe parfois par la voie des Saintes Écritures, en use abusivement pour nous persuader (Cf. Mt 4, 5) afin de nous entraîner à son piège; il de-vient donc urgent pour le chrétien de se familiariser ( par la lecture et la méditation quotidienne) avec les Saintes Écritures, les scruter, en connaitre le véritable contenu afin de ne pas se laisser entraîner par la mauvaise interprétation qu’en fait le tentateur et à laquelle il veut nous soumettre.
Ce sont là quelques attitudes capables de servir le chrétien dans son combat contre Satan ou le démon. Apprenons donc à affronter Satan avec ces armes, libérons-nous souvent de notre peur devant lui, répondons- lui par la prière et l’Écriture Sainte.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s