CHRIST EST NOTRE PAIX : Une perspective d’instauration de paix en Afrique

Par ENTOKO Roger

620c496491b6357335acb2a658247030Si l’on s’accorde que l’homme a des droits fondamentaux inaliénables, il faudra mentionner ici le droit à la paix. La paix est sans quoi la vie a du mal à émerger. L’expérience montre que sans la paix, toute vie sombre dans une déchéance inexprimable. La paix permet à l’homme de se réaliser en tant que tel. Bien plus, elle est une vertu qui nous fait entrer dans l’affiliation divine, comme le rapporte l’évangéliste Mathieu : « heureux les artisans de paix, ils seront appelés fils de Dieu ». (Mt 5, 9). Avec saint Jean, la paix constitue l’unique héritage que nous ayons reçu de notre Seigneur Jésus, avant son ascension vers le père. En effet, disait-il : « je vous laisse la paix ; c’est ma paix que je vous donne ; » (Jn 14, 27). Hélas, cette paix fait aujourd’hui défaut en Afrique.

Actuellement, la violence a gagné l’espace sur les quatre points cardinaux de l’Afrique. En considérant ses conséquences: perte des vies humaines, l’augmentation de taux d’orphelins et des migrants, la destruction de l’écologie, l’insécurité, l’angoisse…il s’impose à chaque fils d’Afrique de prendre au sérieux la gravité de ce drame qui s’implante au milieu de lui, afin d’avoir une Afrique plus humaine, c’est-à-dire où la vie de l’homme est respectée, où l’africain ne sera plus nomade à cause des guerres, mais plutôt sédentaire, capable alors de réfléchir et travailler pour son propre développement et celui de son continent, une Afrique où chaque enfant peut encore jouir de l’affection parentale, où l’écologie est respectée, où tout le monde se sent sécurisé et épanouit ; bref une Afrique où règne la paix.

L’absence de la paix peut s’expliquer, à notre avis, par deux raisons principales, à savoir la politique, entendu comme l’art de gouverner, et la religion mieux, la dictature religieuse.

Dans le cas des violences et des guerres actuelles, en particulier du point de vue politique, reconnaissons qu’il y a une maturation de la part du peuple Africain qui comprend désormais qu’il est de son devoir de participer à la gestion de la chose publique. Mais, en faisant le pas vers cette réalité, il aperçoit que ses droits sont mis en cause. Ainsi, il s’engage à les réclamer.

Par ailleurs, en ce qui concerne la religion, certains croyants pensent que leur religion est tellement orthodoxe que tout le monde doit y adhérer. Cette attitude d’intolérance engendre de nombreuses guerres que nous connaissons en Afrique. En effet, on ne peut imposer ses convictions par les armes ni obliger les aux autres à adhérer de force, à une religion que l’on croit être idéale. Il est plutôt question de passer au dialogue et à l’entente, dans le contexte de la politique. A ce sujet, pour les pays Africains vivant une démocratie représentative, il est important que les représentants du peuple soient en contact avec la population, pour savoir ce que cette dernière attend d’eux, en vertu de ses droits. Ceci permet qu’il n’y ait pas de dialogues aux propos imaginés. Quant à l’adhésion à une religion, il faut promouvoir le droit fondamental de la liberté religieuse. La vraie religion doit s’inspirer des saintes écritures.

Bref, la paix s’impose tant dans la manière de revendiquer ses droits que dans celle d’exprimer ses convictions religieuses. « Avec la paix, rien n’est perdu ; mais tout peut l’être par la guerre ». (Jean XXIII, Pacem in terris no116, 1963). Et, « le salut pour les nations ne vient pas des moyens extérieurs, de l’épée, qui peut imposer des conditions de paix, mais ne crée pas la paix. Les énergies qui doivent renouveler la face de la terre doivent venir du dedans, de l’esprit ». (Pie XII, Lettre encyclique « Summi pontificatus » du 20 Octobre 1939, Pie XII, Messages de guerre au monde, Edition Spes, paris, 1945, Pp 51-104)

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s